Bruno Duplant, Paulo Chagas, Lee Noyes - As Birds (re:konstruKt, 2011)



Bruno Duplant: contrebasse
Paulo Chagas: saxophones & clarinettes
Lee Noyes: batterie

Bruno Duplant, contrebassiste et percussionniste français, s'associe ici à deux proches collaborateurs, deux amis ai-je plutôt envie de dire, tant l'entente est symbiotique: le clarinettiste portugais Paulo Chagas, et le batteur néo-zélandais Lee Noyes. On doit la publication de ces enregistrements au label turc re:konstruKt, qui rivalise d'activité avec Bruno Duplant.

Sur As birds, le trio a fait deux choix, d'une part les 18 pièces sont relativement courtes, et de plus elles laissent la place à plusieurs combinaisons, le trio bien sûr et plusieurs duos. Sur chacune de ces pièces, des mélodies, ou non, des envolées très lyriques et intenses, des phrasés jazz et rythmiques ou des nappes lisses et abstraites. Le trio rivalise donc d'énergie et de spontanéité, sans pour autant paraître évanescent, car chaque dynamique explorée semble absolument authentique et personnelle, ce qui les rend toutes aussi profondes qu'intenses. La diversité est également due à la forme du dialogue établi, à la fonction qu'occupe chacun, car la basse assure tout aussi bien des walking-bass que des bourdons ou une fonction mélodique, comme la rythmique de Noyes peut être complètement décousue et le jeu des vents aussi mélodique que rythmique ou expérimental.

Cet aspect mélodique, parlons-en d'ailleurs, si d'une part il facilite l'écoute de ce disque, et le rend parfois assez classique, il est surtout débordant de lyrisme et d'émotions très intenses. Les codes musicaux sont surtout repris pour leur aspect émotionnel, et ce sont ces émotions qui forment vraiment l'essence de ce disque et lui donnent toute sa vigueur. Ce qui est original, c'est que les musiques dont s'inspirent cet album ne sont pas reprises formellement, seules les émotions intrinsèques aux différentes musiques sont exploitées, ce qui fait d'As Birds un album vraiment singulier et personnel. Le trio de Duplant joue ainsi sur différentes strates émotionnelles puisées autant dans la nature que dans la culture, sans aucune distinction, et ces strates s'enchaînent les unes aux autres dans un mouvement aussi organique que les fonctions de chaque musicien à l'intérieur de chaque pièce. Dans ce qu'on appelle le free jazz, on voit rarement de disques aussi chaleureux et aussi peu hermétiques, un disque à écouter, à méditer, à contempler, et surtout, à vivre.

Tracklist: 01/ Hiccup 02/ One Hidden Green Paper Away From The Birds 03/ Whirr 04/ Fallen Tips 05/ Hush 06/ Gali Gali I 07/ Squeak 08/ Monochromatic 09/ Mumble 10/ Romance in Open Field 11/ Plop 12/ Gali Gali II 13/ Gargle 14/ Ballad for My Father 15/ Clang 16/ If The Birds Fall Down 17/ Tinkle 18/ Shortness of Breath

1 commentaire: